Qu’est-ce que la qualité de l’air intérieur ?

La pollution de l’air intérieur est quelque chose malheureusement de beaucoup moins connu que celle de l’extérieur. Nous savons tous que l’air que nous respirons est de plus en plus pollué. Nous sommes fréquemment alertés par les médias et les autorités sur les pics de pollution qui rendent l’air particulièrement nocif pour la santé.

Mais il faut savoir que nous vivons majoritairement à l’intérieur et donc respirons plus de 80% de notre temps de l’air intérieur. Ne serait-ce que lorsque nous dormons, soit déjà 7 heures par jour en moyenne !

Il est donc important de s’intéresser à la qualité de l’air intérieur.

La qualité de l’air intérieure est la pollution dans l’habitat et les lieux de vie

En France l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur OQAI réalise de fréquentes études sur le sujet. Ainsi, nous savons de source sûre que notre air intérieur est 5 à 9 fois plus pollué que l’air de nos villes !

La pollution intérieure est donc mesurée et analysée afin de disposer de chiffres précis concernant ses composants et leur impact sur la santé.

Il est maintenant possible de définir ce qui peut compromettre la qualité de l’air intérieur et de déterminer les conséquences possibles sur le plan de la santé.

La qualité de l’air intérieure est la pollution dans l’habitat et les lieux de vie

En France l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur OQAI réalise de fréquentes études sur le sujet. Ainsi, nous savons de source sûre que notre air intérieur est 5 à 9 fois plus pollué que l’air de nos villes !

La pollution intérieure est donc mesurée et analysée afin de disposer de chiffres précis concernant ses composants et leur impact sur la santé.

Il est maintenant possible de définir ce qui peut compromettre la qualité de l’air intérieur et de déterminer les conséquences possibles sur le plan de la santé.

3 types de polluants de l’air intérieur

La qualité de l’air de votre intérieur est liée à la présence de 3 grands types de polluants potentiels :

 

Les polluants chimiques de l’air intérieur : ce sont des composés chimiques présents dans l’air qui peuvent être soit liés à la pollution extérieure mais bien souvent dégagés au sein même de l’habitat par les revêtements de murs, sols, les meubles, les produits ménagers etc… Les plus connus sont les COV, composés organiques volatiles.

Les polluants biologiques de l’air intérieur : ils sont liés à des organismes vivants présents dans l’habitat. Les acariens sont les plus connus, les poils d’animaux chiens ou chats en font partie. Les moisissures dont le développement est lié à la présence d’humidité dans la maison sont classés dans cette catégorie.

Les polluants physiques de l’air intérieur :  ce sont les particules fines qui peuvent entrer dans notre organisme par la respiration. La plus tristement célèbre étant l’amiante. Mais l’humidité fait partie des polluants physiques de l’air. Si vous avez de l’humidité chez vous, on peut considérer que vous êtes soumis à de la pollution de l’air intérieur.

Comment identifier une mauvaise qualité de l’air intérieur

Il n’est pas évident d’identifier les polluants de l’air intérieur que propage l’air intérieur de son logement. La plupart sont totalement invisibles à l’œil nu alors qu’ils sont bien présents et peuvent même envahir votre habitat. Pensez aux acariens, ces animaux microscopiques qu’on retrouve dans tous les intérieurs même parfaitement tenus. Les composés organiques volatiles sont pour la plupart inodores, incolores… donc non détectables par nos sens.

 

La qualité de l’air intérieur se manifeste souvent par ses conséquences sur la santé. Ce sont les symptômes qui peuvent alerter sur une possible pollution de l’air intérieur.

Les allergies ou maladies respiratoires font partie de ces signes qui peuvent alerter sur la mauvaise qualité de l’air intérieur dans une maison ou appartement. Mais les conséquences peuvent être beaucoup moins évidentes comme la difficulté de concentration, une fatigue chroniques, des maux de têtes fréquents…

Effectuer un diagnostic de la qualité de l’air intérieur

Si les polluants de l’air ne sont pas faciles à voir, il est par contre tout à fait possible de les mesurer ou de les identifier grâce à des appareils spéciaux.

Un diagnostic de la qualité de l’air intérieur vous permet d’avoir des informations sur la qualité de l’air intérieur de votre maison. Vous connaîtrez les polluants de l’air intérieur éventuellement présents dans votre logement et pourrez mesurer si leur concentration atteint des seuils de risque pour la santé.

Les diagnostic réalisés par les experts Murprotec comprennent une mesure de la qualité de l’air intérieur.