La pluie renforce-t-elle les problèmes d’humidité ?

L’hiver, la météo est souvent pluvieuse, il est possible d’avoir des journées entières, voire plusieurs jours consécutifs, de pluie soutenue. Les murs extérieurs prennent la pluie et les façades sont humides. Lorsqu’il pleut à l’extérieur cela peut-il avoir un impact sur des problèmes d’humidité dans les murs ou à l’intérieur de votre maison ? Que faut-il faire en cas de pluie pour ne pas aggraver ou créer un problème lié à l’humidité ?

Plus d’humidité augmente le risque de condensation

En cas de pluie il est évident que l’hygrométrie de l’air augmente. Cet air chargé en humidité va forcément entrer dans votre habitat. Il faut savoir que le phénomène de condensation dépend de la saturation de l’air en eau, plus l’air est chargé d’humidité, plus la condensation se déposera à une température ambiante. En hiver cela est renforcé par le fait que les températures extérieures sont basses. De fait, les parois à commencer par les fenêtres mais aussi les murs sont froids ce qui favorise la condensation. Si vous voyez de la buée apparaître plus fréquemment que d’habitude en cas de pluie sur vos vitres cela est un signe que le taux d’humidité est trop important. Le premier réflexe est donc d’essuyer les vitres pour que l’eau ne s’accumule pas au bas de vos fenêtres avec le risque de voir apparaître des moisissures. 

Attention à l’étanchéité de votre façade

Sur une façade en bon état, la pluie n’a que peu d’impact. Mais si le revêtement de votre façade est devenu poreux avec le temps, s’il y a des fissures… L’eau de pluie va alors pénétrer plus loin à l’intérieur des murs et aura plus de mal à s’évaporer. L’hiver est particulièrement dangereux car après la pluie il peut y avoir une période de froid et l’eau en gelant dans votre façade peut dégrader le revêtement ou agrandir les fissures. Le phénomène va alors encore s’aggraver et débuter une spirale infernale. Si vous voyez que votre mur présente des taches d’humidité longtemps après que la pluie ait cessé ou s’il présente des traces noires ou verdâtres, il est temps de s’inquiéter.

Eau de pluie et humidité des murs

Lorsqu’il pleut, l’eau ruisselle sur le sol et s’accumule bien souvent le long de votre façade. Il va donc se créer un excès d’eau au pied des murs. Si l’étanchéité de vos fondations est bonne il n’y a aucun souci, cette eau va finir par s’évaporer sans pénétrer dans le mur. Par contre si vous avez un problème d’étanchéité, par exemple si la bande d’arase étanche qui crée l’étanchéité entre les fondations enterrées et le mur est défectueuse, à ce moment l’eau peut remonter dans le mur par capillarité. C’est ce que l’on appelle de l’humidité ascensionnelle. Dans ce cas vous risquez d’avoir un problème d’humidité même à l’intérieur de votre maison. Vous verrez alors apparaître des traces de moisissure ou de salpêtre. Ceci peut également arriver dans des pièces enterrées ou semi enterrées comme des caves, garages… si l’étanchéité des murs latéraux ou du sol n’est pas efficace.

Les bons réflexes pour minimiser l’humidité en cas de pluie

La pire des choses à faire en cas de pluie, et pourtant ce peut être le premier réflexe, serait de calfeutrer votre maison et de monter le chauffage. En faisant cela, vous allez créer de la condensation de façon importante. L’air chargé en humidité ne pourra pas s’échapper et en augmentant la différence de température entre l’air intérieur et les parois vous allez faire condenser l’humidité en gouttelettes d’eau.

Le bon réflexe en cas d’humidité est toujours d’aérer, seule une bonne ventilation de la pièce peut minimiser les problèmes. Si votre maison est particulièrement humide, lorsqu’il pleut vous devez surtout aérer votre maison en ouvrant plusieurs fenêtres pour faire courant d’air au moins 10 mn par jour. Et ce, même en hiver !

Si lorsque la pluie cesse vous continuez à voir des signes d’humidité sur vos façades ou si vous voyez apparaître des traces de moisissures sur les murs extérieurs ou intérieurs, il est urgent de faire venir un expert pour un diagnostic afin de savoir si vous avez à faire à un problème ponctuel ou structurel. Ceci évitera que le phénomène d’humidité s’aggrave.