Ponts thermiques et problèmes de condensation

L’humidité de condensation est fréquente dans les habitations. Elle peut être ponctuelle et ne pas représenter un réel problème. Par exemple si vous venez de prendre une douche, de faire bouillir de l’eau, vous pouvez constater de la buée sur vos vitres. Il s’agit de la condensation. Mais si cette condensation est plus constante, si vous avez des traces de moisissures qui apparaissent, cela peut être le signe d’un problème plus sérieux. Vous avez peut-être entendu dire que la condensation peut venir de ponts thermiques.

Qu’est-ce qu’un pont thermique ?

Un pont thermique, en fait c’est quoi ? Il s’agit d’une zone de la structure de votre maison qui présente une faiblesse en matière d’isolation thermique. Vous pouvez avoir des ponts thermiques à la jonction entre le mur et la dalle, au niveau des menuiseries comme les portes-fenêtres, baies coulissantes… Cette zone représente un pont qui conduit la température extérieure vers l’intérieur. D’où son nom de pont thermique.

En cas de température extérieure basse, la zone concernée va subir une chute de température. Les ponts thermiques sont dus à une rupture de l’isolation, ils se trouvent donc fréquemment vers des jonctions de matériaux, de zone type mur plafond, vers les liaisons entre le mur et une huisserie.

Pourquoi les ponts thermiques créent de la condensation ?

La condensation correspond à la transformation de la vapeur d’eau en eau liquide. Elle dépend de la température de l’air, de la température des parois et du taux d’humidité de l’air. Au contact d’une surface froide, un air chargé en humidité va créer de la condensation. Plus l’air est chaud, plus il peut retenir l’humidité, en refroidissant il libère cette vapeur d’eau qui repasse à l’état liquide. Voilà pourquoi la condensation se présente sous forme de gouttelettes d’eau. Notre article la condensation c’est quoi ? vous en dit plus.

Un pont thermique qui refroidit une zone de la paroi de votre maison va ainsi entraîner la condensation de l’humidité contenue dans l’air. Si la zone est froide, même avec une température de pièce normale et le taux d’humidité habituel de votre air intérieur vous pouvez avoir de la condensation sur vos murs, aux angles de vos plafonds, vers vos fenêtres…

Quel est le risque d’un pont thermique ?

En dehors du fait que sur le plan de l’isolation il induit une perte d’étanchéité donc une consommation de chauffage supplémentaire, un pont thermique représente un risque lié au problème d’humidité de condensation qu’il provoque.

En faisant condenser l’humidité de l‘air aux mêmes endroits sur des périodes longues, le pont thermique va favoriser le développement de moisissures. C’est en cela que le pont thermique représente un risque pour votre maison et votre santé.

Les moisissures sont inesthétiques et donnent le sentiment d’une maison malsaine. Et c’est le cas ! Les moisissures qui apparaissent fréquemment aux angles de murs, vers les fenêtres…  là où se trouvent des ponts thermiques importants, peuvent causer des problèmes de santé.

En libérant des spores dans l’air qui entrent dans les voies respiratoires, les moisissures vont créer des allergies, des troubles respiratoires et favoriser l’apparition d’asthme. Il est donc important de lutter contre l’humidité de condensation surtout si vous avez des ponts thermiques.

Comment éliminer la condensation liée aux ponts thermiques ?

Il peut être difficile d'éliminer les ponts thermiques pour lutter contre la condensation dans la maison, cela peut nécessiter de gros travaux. Mais il est possible de réguler le taux d’humidité présent dans votre air intérieur. Avant toute chose, pour pouvoir éliminer définitivement l’humidité de condensation, il est indispensable de faire réaliser un diagnostic humidité par un expert. Ce diagnostic définira exactement d’où vient le problème d’humidité de condensation et permettra de trouver la meilleure solution de traitement pour éliminer la condensation dans votre maison.