Les canalisations peuvent-elles polluer l’eau du robinet ?

Notre eau distribuée jusqu’au robinet de nos cuisines est puisée dans les nappes phréatiques, les rivières, lacs… Elle peut donc à ce moment contenir des substances indésirables qui font qu’elle est impropre à la consommation. Cette eau subit donc une série de traitements qui vont la rendre potable. Mais après ces traitements l’eau doit encore être acheminée jusqu’à votre robinet par un réseau de canalisations. Le matériau de ces canalisations va donc se trouver en contact avec l’eau juste avant que vous ne la fassiez couler à votre robinet. La qualité de l’eau peut dépendre de la nature des canalisations publiques qui l’acheminent du réservoir jusqu’à chez vous. Les canalisations peuvent-elle polluer l’eau du robinet ? 

Les matériaux des canalisations d’eau

Majoritairement on équipe maintenant les réseaux de distribution d’eau de tuyaux en fonte, polyéthylène et PVC. Mais d’autres matériaux bien plus anciens sont encore présents dans le système d’approvisionnement en eau de nos habitations. Il faut savoir que notre réseau de canalisations est en grande partie vétuste avec des canalisations qui datent de plus de 50 ans à de nombreux endroits. On peut même encore trouver des tuyaux en plomb, un matériau utilisé depuis l’antiquité, puisque leur interdiction n’a été décrétée qu’en 1995 ! Mais on trouve aussi des canalisations en amiante-ciment…

Des canalisations d’eau en plomb encore en usage

La toxicité du plomb est connue depuis bien longtemps. L’ingestion du plomb provoque le saturnisme, une maladie aux conséquences multiples particulièrement chez les enfants mais qui touche également les adultes. Les troubles vont de douleurs abdominales, à des retards mentaux, en passant par l’anémie, des encéphalopathies sévères et peuvent conduire à la mort. Des particules de plomb des canalisations vont se retrouver dans l’eau du robinet.Pour autant, ce n’est qu’en 1995 qu’on interdit la fabrication de tuyaux en plomb. Le remplacement des canalisations anciennes est progressif et se poursuit encore. Il reste donc dans certaines communes des canalisations en plomb.

De l’amiante dans notre eau du robinet

Mais elles ne sont pas les seules en causes dans le risque potentiel de pollution de l’eau du robinet. Il faut savoir que jusqu’au milieu des années 80 de nombreuses canalisations en fibro-ciment qui contient de l’amiante. Les effets toxiques de l’amiante ne sont plus à démontrer. Des chercheurs italiens ont d’ailleurs publié en 2017, une étude sur l'ingestion de fibres d'amiante présentes dans de l'eau potable qui démontre son impact sur le développement de cancers du foie et de l’intestin. Il y aurait encore entre 30 et 35 000 km de tuyaux amiantés en France.

Les canalisations d’eau en PVC ne sont pas sans risque

Le matériau de prédilection depuis les années 70 pour la réalisation des conduites d’eau potable est le PVC. Mais on vient de découvrir qu’il représente un risque potentiel à cause de la présence de chlorure de vinyle monomère CVM. Le CVM est classé comme une agent cancérogène certain, c’est-à-dire que son rôle dans l’apparition de cancers est avéré.

Les conduites d’eau potable en PVC qui contiennent du CVM peuvent être à l’origine d’un des cancers du foie le plus fréquent avec 7600 cas estimés par an en France.

L’impact de la qualité de l’eau est encore plus fort sur les enfants. Une étude est en cours sur ce sujet. Pour en savoir plus vous pouvez lire notre article « L’eau du robinet mise en cause dans les cancers chez les enfants »

Un doute sur la qualité de votre eau du robinet ?

Faites analyser l’eau de votre robinet par un technicien expert Murprotec.