Comment lutter contre la prolifération des acariens liée au confinement ?

On sait qu’ils colonisent nos maisons et particulièrement nos moquettes, tapis, literies… en temps ordinaire. Ils adorent la chaleur et l’humidité. Alors ces mois de confinement sont une formidable opportunité pour eux ! Plus de personnes dans la maison plus longtemps c’est plus de chaleur et d’humidité. Chaque personne émet l’équivalent en chaleur d’un radiateur de 100 watts et produit 1 litre d’eau par jour de transpiration. Quatre personnes en permanence dans la maison c’est comme si l’on faisait évaporer un seau de 4 litres d’eau chaque jour dans son intérieur ! Une aubaine pour ces microscopiques petits monstres qui vont grouiller plus que jamais dans nos chambres, sur nos tapis…

Invisibles à l’œil nu mais fortement nocifs pour notre santé

Nos experts en diagnostic sont toujours surpris de visualiser grâce à notre microscope connecté la quantité d’acariens même dans une maison propre et bien tenue. Un gramme de poussière peut contenir des milliers d’acariens. Un matelas peut à lui seul abriter une colonie de 2 millions d’acariens. Un taux de 2 milligrammes d’acariens présents dans un gramme de poussière est susceptible de déclencher une allergie chez une personne ne présentant auparavant aucun problème de ce type.

Avec seulement 10 milligrammes d’acariens dans ce gramme de poussière une crise d’asthme peut se déclencher.

45% des allergies seraient liées à la présence d’acariens dans la maison.

Rhinite, conjonctivite, asthme, bronchite, eczéma… sont quelques-unes des pathologies dues aux acariens.

Eliminer les acariens : difficile et potentiellement dangereux pour la qualité de l'air intérieur

Il est impossible d’éradiquer totalement ces micro-organismes de nos intérieurs. Il faut surtout minimiser leur développement et leur activité directement liés à la température et à l’humidité. Maîtriser le taux d’humidité de votre intérieur est donc le moyen le plus efficace. Mais en complément ou en premières mesures d’urgence vous pouvez éliminer le maximum d'acariens.

Il existe des produits spécifiques dans le commerce, des anti-acariens chimiques. Mais s’ils détruisent efficacement les acariens, ils peuvent aussi dégager des produits polluants de l’air que vous pourriez inhaler.

Alors que faire durant ce confinement pour une maison saine ?

Vous allez avoir recours à votre meilleur allié pour la propreté et la qualité de votre air intérieur : le bicarbonate de soude. Vous pouvez découvrir d’autres usages de ce produit miracle dans nos articles Nos conseils pour éliminer les moisissures et Réalisez vous-même un nettoyant multi-usages sain et économique  

Voici un petit mode d’emploi du bicarbonate de soude :

 

Matelas, tapis, moquettes : soupoudrez !

> Mettez du bicarbonate de soude dans un flacon poudreur. Par exemple un vieux flacon de talc, de sucre en poudre etc…

> Répartissez sur la surface à traiter le plus uniformément possible 20 gr/m² de bicarbonate de soude de qualité alimentaire soit environ 55 gr pour un lit 2 places.

> Brossez délicatement la surface pour répartir et faire pénétrer.

> Laissez agir 2 à 4 heures minimum avant d’aspirer.

 

Aspirateur : éviter d’en faire un nid à acariens

Le plus efficace est d’avoir un aspirateur avec filtre HEPA pour ne pas les rejeter dans la pièce. Mais le fait d’avoir aspiré du bicarbonate de soude va permettre de réduire leur activité et donc leur pouvoir allergène dans le sac de votre aspirateur.