Le salpêtre : problèmes et risques connexes

Définition et formation

Le terme salpêtre signifie « sel de pierre ». C’est un dépôt constitué de sels minéraux (nitrates) concentrés en bas des murs humides et mal ventilés des maisons. Autrefois, le salpêtre était mélangé à du soufre et du charbon de bois pour produire une matière essentielle : la poudre à canon. Mais aujourd’hui, le salpêtre est passé au rang de fléau plutôt qu’arme de combat. Abimant le bâti et dégradant les revêtements intérieurs, les ménages et les professionnels le combattent par tous les moyens.

 

L'eau souterraine transportée par les remontées capillaires à travers les murs est chargée d'ammoniac et de bactéries. En contact avec l'oxygène de l'air et le carbonate de potassium contenu dans les maçonneries, ces derniers forment le nitrate de potassium, mieux connu sous le nom de salpêtre. Ainsi, le salpêtre est une conséquence directe des remontées capillaires : mauvaise ventilation, humidité ambiante et condensation en sont des facteurs déterminants. Les pièces très humides sont ainsi les plus touchées : salles de bain, cuisines, buanderies ou garages.

 

Comment l’identifier ?

Le salpêtre se concentre dans les parties basses des murs intérieurs, au niveau inférieur des bâtiments. Toutefois, en fonction de l’importance de la capillarité, il peut aussi apparaître à une hauteur de 1,5 mètres du sol. Lors de l’assèchement des murs, ses dépôts se manifestent sous la forme d'efflorescences et de cristaux blancs qui, en s’accumulant, créent de véritables plaques dures et épaisses.

 

Quels risques et dangers ?

Pour le bâti, les dangers sont nombreux :

 

  • décollement des plâtres, enduits, peintures ou papiers peints,
  • pourrissement du bois,
  • pulvérulence des pierres,
  • etc.

Pour les habitants aussi, le salpêtre induit des risques de santé :

 

  • difficultés et problèmes respiratoires (asthme, bronchites chroniques, etc.),
  • allergies,
  • réactions cutanées (eczéma, etc.).

Parmi les publics les plus sensibles, les tout-petits et les enfants/adolescents mais aussi les personnes âgées.

 

Les solutions à mettre en place

Pour MURPROTEC, il faut traiter les causes pour stopper les effets ! C’est particulièrement vrai pour le salpêtre, qui n’est qu’une manifestation d’un problème d’humidité plus large du bâti. Sa neutralisation commence donc par l'analyse et l'identification des conditions qui ont favorisé son apparition. Une fois la cause identifiée, nos spécialistes sont en mesure de vous fournir les solutions anti-salpêtre les plus efficaces. Notre expertise dans le traitement de l'humidité représente la meilleure garantie du succès !

 

Liens utiles :

 

Notre reportage : Installation d'un système de renouvellement de l'air.

La centrale de traitement de l'air CTA.

Vous trouvez ces informations utiles, faites-le savoir...